Le rôle de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien dans les réponses neuroendocriniennes au stress

Le rôle de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien dans les réponses neuroendocriniennes au stress

Abstrait

Los Animales Intimée al estr&# X000e9; s, Activando una amplia gama de respuestas comportamentales y fisiol&# X000f3; gicas Que se conocen, de forma gen&# X000e9; rica, COME respuesta al estr&# X000e9; s. facteur liberador de corticotro-pina (CRF) desempe El&# X000f1; un misi una&# X000f3; n cardinal en la respuesta al estr&# X000e9; s, al e régulière! eje Hipot&# X000e1; lamo hanche&# X000f3; fisis-surrénale (HHS). En respuesta al estr&# X000e9; s, el CRF inicia una cascada de acontecimientos gue culminan con la liberaci&# X000f3; n de glucocorticoïdes por la corteza suprarrenal. Como consecuencia del elevado n&# X000fa; mero de efectos fisiol&# X000f3; gicos y conductuales inducidos por los glucocorticoïdes, han surgido varios Mecanismos para controlar la activaci&# X000f3; n del eje HHS e integrar la respuesta al estr&# X000e9; s. La inhibici&# X000f3; n por retroaIimentaci&# X000f3; n de los glucocorticoïdes contribuye decisivamente régulièrement la magnitud y la duraci&# X000f3; n de su liberaci&# X000f3; n. Adem&# X000e1; s de esta reiroalimentaci&# X000f3; n glucocorticoidea, el eje HHS is&# X000e1; regulado en el Hipot&# X000e1; lamo por un grupo diverso de Proyecciones aferente de los n&# X000fa; cleos l&# x000ed; mb&# X000ed; cos, mesencef&# X000e1; licos y del tronco cérébrale. La respuesta al estr&# X000e9; s is&# X000e1; mediada tambi&# X000e9; n, en parte, por las neuronas noradren&# X000e9; rgicas del tronco cérébrale, los circuitos adrenomedulares simp&# X000e1; ticos y los sistemas parasimp&# X000e1; ticos. En resumen, el objetivo de esta revisi&# X000f3; n es exponer la importancia del eje HHS en la integraci&# X000f3; n de las respuestas adaptativas al estr&# X000e9; s. Asimismo, se se&# X000f1; alan y describen Brevemente los sistemas neuronales y Principales endocrinos Que contribuyen a la regulaci&# X000f3; n del eje HHS y al mantenimiento de la homéostasie frente a tos is&# X000ed; Mulos adversos.

Les animaux r&# X000e9; pondent au le stress en activant non large panel de r&# X000e9; ponses et comportementales physiologiques, consid collectivement&# X000e9; r&# X000e9; s la r Comme constituant&# X000e9; ponse le stress au. Le facteur de lib&# X000e9; ration de corticotrophine (CRF) joue non r&# X000f4; le r Dans la centrale&# X000e9; ponse le stress au en r&# X000e9; gulant l’axe hypothalamo-hypophyso-surr&# X000e9; nalien (HPA). Dans la r&# X000e9; ponse au stress, le CRF d&# X000e9; clenche juin cascade d ‘&# X000e9; v&# X000e9; nements Qui aboutissent &# X000e0; la lib&# X000e9; ration de glucocortico&# X000ef; des &# X000e0; partir du cortex surr&# X000e9; nalien. Etant donn&# X000e9; Le Grand Nombre de postes D’EFFETS ET physiologiques comportementaux Produits Par les glucocortico&# X000ef; des, m Drogues illicites&# X000e9; canismes se are d&# X000e9; velopp&# X000e9; s de contr AFIN&# X000f4; ler l’activation de l’axe HPA et int&# X000e9; grer les r&# X000e9; ponses au stress. Le r&# X000e9; trocontr&# X000f4; le inhibiteur des glucocortico&# X000ef; des r joue non&# X000f4; le essentiel Dans l’AMPLEUR et la dur&# X000e9; e de their lib&# X000e9; ration. En plus de un r this&# X000e9; tro-Contr&# X000f4; le, l’axe HPA is r&# X000e9; gul&# X000e9; Au niveau hypothalamique nominale diff&# X000e9; Rentes projections aff&# X000e9; rentes Provenant du syst&# X000e8; me limbique, du m&# X000e9; senc&# X000e9; Phale et des noyaux du tronc c&# X000e9; r&# X000e9; Bral. La r&# X000e9; ponse au contrainte is &# X000e9; galement transmise en partie par les neurones noradr&# X000e9; nergiques du tronc c&# X000e9; r&# X000e9; vertébraux, les circuits sympathiques adr&# X000e9; nom&# X000e9; dullaires et le syst&# X000e8; me parasympathique. en r&# X000e9; somme&# X000e9 ;, this article a verser mais d’examinateur le r&# X000f4; le de l’axe HPA Dans l’int&# X000e9; gration des r&# X000e9; ponses adaptatives Au stress. Nous Avons also identifi&# X000e9; et bri&# X000e8; Dépla d&# X000e9; crit les principaux syst&# X000e8; mes neuronaux et endocriniens Qui participent &# X000e0; la r&# X000e9; gulation de l’axe HPA et au Maintien de l’hom&# X000e9; face ostasie &# X000e0; des agressions.

Le stress est généralement définie comme un état de menace réelle ou perçue à l’homéostasie. Maintenance de homeostasls En présence de stimuli averslve (facteurs de stress) nécessite l’activation d’une gamme complexe de réponses impliquant le système endocrinien, nerveux et le système immunitaire, collectivement connus comme la réponse au stress. 1, 2 Activation de la réponse au stress déclenche un certain nombre de changements comportementaux et physiologiques qui améliorent les chances de survie d’un individu face à des défis homéostatiques. effets comportementaux de la réponse au stress comprennent la sensibilisation, l’amélioration de la cognition, l’euphorie, et l’analgésie accrue ont augmenté. 1, 3 adaptations physiologiques initiées par l’activation de ce système comprennent une augmentation du tonus cardio-vasculaire, la fréquence respiratoire, et le métabolisme intermédiaire, ainsi que l’inhibition des fonctions végétatives générales telles que l’alimentation, la digestion, la croissance, la reproduction et l’immunité. 4, 5 En raison de la vaste gamme d’effets physiologiques et potentiellement pathogènes de la réponse au stress, un certain nombre de fonction neuronale et les systèmes endocriniens à réglementer étroitement ce processus d’adaptation.

Anatomie de la réponse au stress


Vous pouvez également commander ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 11 =